13/03/2007

Une longue absence...

=o= Minna-san, gomenasai ! =o=

 

J’avais dit que je ferai des mises à jour journalières mais ces derniers temps, j’étais occupée alors j’ai laissé mon blog de côté. C’est dommage, il me restait encore trois journées avec Mat’ et son père à raconter mais j’ai dû laisser tomber.

Ma résidence est tellement moisie que je vais devoir déménager vers une autre résidence. Je déménage donc le 17 mars mais je pars à Tôkyô le 14, alors je me suis occupée de mes bagages ces derniers temps. En fait, je déteste faire ma valise.

Je trouve que c’est déprimant et le fait d’enlever toutes les photos et cartes postales qui ornaient les murs de ma chambre a rendu celle-ci laide, comme à son départ. Bon maintenant, j’espère que ma nouvelle chambre sera mieux.

 

Je sais déjà que je serai au sous-sol (ça commence bien) mais il paraît qu’il y aura une cuisine pour chaque étage cette fois-ci ! C’était ce que j’espérais le plus au monde car dans ma résidence actuelle, il y a une seule cuisine au rez-de-chaussée pour 4 étages. Ce n’est vraiment pas génial et j’en avais ras-la-pastèque de monter et descendre des escaliers tous les jours en me trimballant pleins d’assiettes et de nourritures.

 

Voilà voilà ^^ Je pars donc demain pour Tôkyô et j’enchaîne ensuite avec un voyage en Corée, alors je serai absente jusqu’au 27 mars. Mais comme je déménage, je n’aurai pas le net tout de suite dans ma nouvelle chambre alors je serai absente plus longtemps….

 

En attendant, je vous dis à bientôt ^___^ !! Je rattraperai mon retard plus tard (=o=, ça m’apprendra à avoir la flemme de redimensionner mes photos ;__ ;)

07/03/2007

Un jour à Nara

Lundi 19 février 2007

Je suis allée à Nara qui est une ville juste à quelques kilomètres de la mienne. La dernière fois que j’y suis allée, c’était avec mon dortoir. Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais ce n’était pas très bien car les organisateurs ne voulaient pas qu’on prenne trop de photos et ils étaient toujours pressés. Ca m’avait beaucoup agacé. Mais en plus, il pleuvait ce jour-là alors je vous avais dit que j’y retournerai un jour et sans me presser !!! Bien voilà qui est fait :D

 

Si je voulais aller à Nara, c’était surtout pour le temple de Muro mais comme il était assez excentré, nous sommes d’abord allé faire un tour dans les célèbres endroits.

 

Nous avons commencé par le temple Kôfuku-ji 興福寺. C’est un complexe de temple bouddhique.

Ci-dessous, la pagode à 5 étages appelé Gojuu no tô 五重の塔. Elle a été frappée plusieurs fois par la foudre, détruite, brûlée et enfin reconstruite pour la dernière fois en 1415. Aujourd’hui, elle fait partie du Trésor Nationale.

Sur la photo suivante, vous voyez le Tôkondô 東金堂 (à gauche de la pagode Gojuu no tô) classé aussi comme Trésor National. Il a subi les mêmes dégâts que la pagode précédente et sa dernière construction date aussi de 1415.

Sur la dernière photo, il s’agit du Nanendô 南円堂. Ce bâtiment est assez spécial car il n’est ouvert au public qu’une seule fois par an : le 17 octobre (groumph, j’l’ai raté -___-)

Vous avez peut-être remarqué sur la deuxième photo qu’il y a un grand espace avec plusieurs pierres plates. Le père de Matou pense qu’un temple ou autre bâtiment va être construit à cet endroit. Je pense aussi que c’est ça vu qu’il y avait pleins de travaux à côté.

 

*****************************

SPECIAL DAIMS

 

Voici la partie Spécial Daims @^________^@ Pour aller vers le temple Tôdai-ji 東大寺que j’avais déjà visité avec mon dortoir, nous sommes passé par un grand parc avec pleins de daims partout ^__^

Le soleil commençait à revenir alors j’ai pu prendre de belles photos. Je suis très fière de certaines photos surtout de la dernière car j’ai pris en flagrant délit un daim en train de mâcher du papier XD

Là, nous sommes allés dans une prairie très vaste et remplie de daims X3

Là, un groupe de daims suivaient un couple qui venaient de leur donner à manger. C’était très mignon. On peut acheter de la nourriture pour les daims dans toutes les boutiques de la ville. Et là, ils ne vous lâchent plus :D J’ai lu dans un guide que beaucoup d’étrangers achètent des petits gâteaux pour daims mais croient que c’est la spécialité locale alors ils se mettent à les manger XD

Et là, voici des daims qui regardent d’un air trooop mignon le père de Mathias. Comment y font pour être aussi adorables ?!

Le fameux daim qui mâche du papier XD

Arrivés au temple Tôdai-ji, j’ai surpris un daim en train de faire un petit câlin à un bébé ! N’est-ce pas mignon :3 ?

 

*****************************

 

Voici donc le temple Tôdai-ji que vous avez déjà vu. Je vous remets la photo car la dernière fois, je n’ai pas trop réussi à mettre le temple en valeur à cause de la pluie.

A l’intérieur de ce temple, il y a la plus grande statue de Bouddha de bronze du Japon (J’ose pas dire du monde au cas où je me trompe).

 

Je ne l’avais pas dit la dernière fois mais ce temple a connu énormément de dommages et a brûlé à plusieurs reprises. Il a été reconstruit de nombreuses fois et le temple que vous voyiez là est plus petit que celui qu’il était à l’origine. Miraculeusement, la statue de Bouddha n’a jamais été touché mais un peu retouché étant donné que le toit du temple est plus bas qu’avant.

 

Sur la photo ci-dessous, c’est un trou dans un pilier du temple. Il a la taille de la narine du Bouddha en bronze et on dit que si une personne réussit à passer à travers ce trou étroit, elle reçoit la bénédiction de Bouddha.

Le père de Mathias a tenté l’expérience devant les encouragements de plusieurs japonais. C’était très drôle à regarder car lorsqu’il essayait de sortir du trou, il ressemblait trop à une Sadako qui sortait de son antre XD J’avais peur qu’il reste coincé mais il a très bien réussi à passer !!! Tout le monde a applaudi, c’était marrant ^___^

 

Nous sommes sorti du temple et continué à nous promener à Nara. Nous sommes alors passé sur un chemin rempli de lanternes tout autour.

C’était enfin l’heure d’aller au temple Muro qui est situé dans une forêt perdue quelque part à Nara. C’était très difficile pour nous y rendre et une vraie prise de tête. Arrivés à destination dans un coin perdu, nous devions prendre un bus. Malheureusement, ce qui ne devait pas arriver est arrivé =______=

Nous étions en train d’attendre le bus lorsqu’un japonais est venu nous demander si on voulait se rendre au temple Muro. Il  nous a alors dit que le bus qui allait partir était le dernier bus et qu’il n’y aurait pas de bus de retour o__O Pour revenir, il aurait donc fallu deux heures de marche =o= Flûte alors ! J’ai l’impression qu’on prévoit tellement de choses que ces choses-là nous arrivent tout le temps ! Impossible de rentrer à pied sous ce froid après avoir tant marché ! Nous avons alors abandonné mais nous sommes quand même allés voir les alentours.

Très bonne journée donc mais le lendemain sera un de mes jours préférés ;)

Désolée d’avoir autant écrit ^^;;;; Va falloir me taper la prochaine fois.

06/03/2007

Un dimanche tranquille...

Dimanche 18 février 2007

 

Après avoir visité le Mont Kôya, nous avions décidé de prendre une petite journée de repos pour visiter les centres villes à Osaka. Le père de Mathias était très étonné de voir à quel point le centre ville était animé même un dimanche !!

En effet, que ce soit lundi, vendredi soir ou dimanche, il y a toujours autant de monde en ville car tous les magasins sont ouverts. C’est très chouette pour nous car j’ai toujours trouvé le centre ville de Strasbourg très mort le dimanche et c’est sans doute la même chose pour la majorité des villes (loin de la mer ?). Alors que là, il y a toujours du monde.

 

Pendant que le père de Mathias et lui-même étaient allés regarder les PC à Yodobashi-Camera (au centre ville Umeda), je suis allée dans un magasin appelé Kiddi Land. Il était assez spécial celui-là car il n’y avait QUE des produits de Miyazaki !!!! Je l’avais repéré en sortant de la gare alors je voulais aller y jeter un œil. Et une fois là-bas, j’ai vraiment trouvé mon bonheur. J’ai toujours aimé les films d’animation de Miyazaki. En rentrant dans le magasin, on pouvait entendre une magnifique chanson. Je ne savais pas de quel film elle était tirée mais je suis restée un bon moment dans le magasin rien que pour l’entendre :3 A l’intérieur, on pouvait trouver toutes sortes de choses : des portes-clés, cahiers, horloges, tasses et pleins de peluches.

Je suis restée une bonne vingtaine de minutes devant tous les objets mettant en vedette Ji, le petit chat noir de Kiki, la Petite Sorcière !! C’était vraiment trop chou *o*

Je ne voulais pas partir mais on m’attendait. Cependant, je me suis dit qu’il fallait absolument que je garde pleins de sous à la fin pour pouvoir acheter toutes les choses qui m’ont attirées dans ce magasin ! Ca va être difficile mais je vais essayer ! ^^;;

En parlant de Miyazaki, j’ai appris qu’un tout nouveau film allait sortir en France !!! Il n’est pas fait par Monsieur Hayao cette fois-ci mais par son fils Goro. Ce sera le tout premier film de celui-ci : Les contes de Terremer (‘Gedo Senki’ en japonais). Il est sorti au Japon je ne sais pas quand car je ne suis pas trop au courant des dates de sortie de film au Japon =__=

 

Ma première impression lorsque j’ai vu la bande annonce, c’était o___________O J’ai été très très surprise car à peine la vidéo commencée, j’ai tout de suite reconnue le thème de ce nouveau Miyazaki. Et oui, la chanson n’est autre que Teruu no uta de Aoi Teshima disponible sur ma Radio.Blog depuis un bon moment déjà :o Ca fait toujours plaisir de reconnaître une chanson dans un film ^__^ Ce que je peux en dire, c’est que Goro Miyazaki semble suivre les traces de son père au niveau du dessin mais aussi au niveau de l’ambiance du film. Ca me plairait beaucoup d’aller le voir.

Ensuite, nous sommes allés à Nipponbashi, le quartier des otaku au centre ville Namba :) Pour la première fois, j’ai vu un tas de magasins d’otaku les uns à côté des autres avec plein de fous en délire à l’intérieur. J’ai même vu un magasin qui se nommait « Le Sanctuaire des Otaku » !! C’est pour dire ! Il existe différents types de magasins d’otaku mais ce qui se répétait souvent, c’était les magasins de figurines ou de costumes de Maid café avec pleins de dentelles et de frou-frou partout.

 

Quant aux otaku, c’est assez marrant de les observer XD J’ai vu une bande de 5 hommes (la trentaine) qui commençaient à s’exciter comme des malades pour savoir lequel il devait choisir alors que ce qu’il y avait devant leurs yeux, c’était juste des badges – moches pour moi, au passage –

Sinon, j’ai vu un homme qui ressemblait trop au héro de Densha Otoko au niveau du style vestimentaire ! C’est-à-dire, chemise à carreau rentré dans le pantalon et jeans + lunettes etc.

 

Autrement, il y a aussi beaucoup de magasins louches là-bas ! Je suis toujours autant sidérée de voir le nombre de magasins érotiques qu’il y a au Japon. Il y en a beaucoup et ce ne sont pas forcément dans des quartiers louches. C’est ouvert à tous et beaucoup de gamins passent dans le coin ! C’est fou ! C’est la société qui les rend aussi pervers aussi T__T Une fois, j’ai même vu une pile de magazines pour enfant et juste à côté – pas sur une autre étagère, je dis bien à côté – une pile avec des mags érotiques. Vraiment dégoûtant ~__~

 

Pour finir, nous sommes allés au restaurant le soir. Mais c’était un restaurant très très spécial !! :) Pour la première fois, j’ai mangé du fugu !! Vous savez, c’est le poisson japonais qui peut tuer s’il est mal préparé !! Ben voilà, j’ai mangé du fugu et je suis toujours vivante ^__^ Le fugu est un poisson assez plat mais s’il est attaqué, il gonfle et donne gentiment du poison au méchant prédateur qui veut le manger.

 

Il est moche hein ? En fait, je le trouve bon mais euh…. son goût n’est pas si original que ça en fait :/ Ca ressemble presque à du colin ^^;;

 

Voilà pour notre petite journée repos…. Il fallait absolument en prendre une car la suite allait nous demander pas mal d’énergie ^^

05/03/2007

Kôya-san

Samedi 17 février 2007

 

Avant mon départ pour Tôkyô, j’aimerais faire des mises à jour journalières sur mon blog car je dois raconter tout ce qui s’est passé durant la semaine où le père de Matou est venu. Si je ne le fais pas, j’aurai trop d’articles à écrire après car j’enchaîne mon voyage pour Tôkyô avec la Corée. ~ Vive les vacances ~

 

Le programme que j’avais dressé la dernière fois a été assez décalé et modifié mais nous avions tout de même passé une excellente semaine et vu de merveilleuses choses.

 

Le 17 février dernier, je suis allée à Kôya-san 高野山, le Mont Kôya. [En japonais, on ajoute la particule -san pour les montagnes. Ainsi, le célèbre Mont Fuji n’est pas appelé Fuji yama mais Fuji-san !]

Le Mont Kôya est une montagne située dans la Préfecture de Wakayama, au sud d’Osaka. Depuis 2004, il est considéré comme le Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Durant cette semaine, j’ai pu visiter divers endroit appartenant au Patrimoine Mondial alors je suis très très contente ^______^

 

Voici une carte du Kansai, ma région. J’ai essayé de mettre en évidence la ville d’Osaka et le Mont Kôya pour que vous voyiez où c’est.

 

Cette montagne est très importante car c’est ici que le moine bouddhiste Kûkai (Vive les cours de Duteil~, ma prof de jap de l’an dernier) a installé sa première communauté religieuse. Et c’est aussi sur ce mont que la secte Shingon, fondée par Kûkai, a pris son ascension.

 

Pourquoi ai-je eu envie d’aller voir ce mont ? Parce que je voulais à tout prix voir Okuno-in 奥の院, un gigantesque et magnifique cimetière de samouraïs et de personnalités importantes enfoui au fin fond d’une forêt de cèdres.

J’adore les cimetières japonais parce que je trouve qu’il y a une ‘bonne’ ambiance. Tout a l’air serein et ce n’est pas glauque. De plus, je trouve les pierres tombales très belles.

Voici en image, l’entrée du cimetière et quelques tombes.

 

Comme je le disais plus haut, des personnalités importantes possèdent leur pierre tombale ici, comme l’ancien patron de la société automobile Nissan.

Je trouve l’environnement très sympathique aussi. Un grand cimetière progressant le long d’une forêt et entouré par des cèdres centenaires…. J’aime bien ce côté-là. Et le tout, penché sur une haute montagne en plus !

 

Au fond de cette forêt, il y a des milliers de pierres tombales de samouraïs. Autrefois, la taille des pierres tombales dépendait du rang de la famille. Ainsi, plus une famille avait de l’influence, plus la pierre était grande. Chaque famille avait aussi un sceau qui était présent sur la pierre tombale. Il en est de même pour les samouraïs. Sur chaque tombe de samouraï se trouve un sceau. Et en ce qui concerne le chef de samouraï, tout est vraiment grandiose. Une énorme place lui ait dédié avec au fond, un petit mausolée. Voici, une tombe de chef de samouraï.

Après cela, nous sommes allés voir le Tôrô-dô, le temple des lanternes. Je n’ai pas pu prendre de photos car c’était interdit mais j’ai pu en dénicher une sur le net. La première, c’est le temple au loin. Je ne pouvais pas aller plus loin avec mon appareil. Et le deuxième cliché, c’est à l’intérieur (je l’ai donc trouvé sur le net).

 

Il y a plus de 7000 lanternes à l’intérieur de ce temple. Quand j’y suis entrée, je me sentais très sereine. L’ambiance était très calme et on pouvait entendre au loin un léger son de cloche sourd. C’est comme si on venait de taper sur un gong si vous voulez. Le temple était entièrement éclairé par la lumière orangée de ces lanternes et on pouvait sentir une odeur d’encens. J’ai beaucoup aimé cet odeur, je voulais m’en acheter *__* A l’intérieur du temple, des moines bouddhistes marchaient et on se faisait la courbette lorsque l’on se croisait. J’aime bien les moines bouddhistes. Ils étaient très gentils. ‘fin, je dis ça car lorsque je rencontre un prêtre par exemple, je ne ressens pas grand-chose :/

 

Derrière le temple des lanternes, se trouvait Gobyo, le mausolée de Kûkai. C’est ici que j’ai vu beaucoup de pèlerins qui chantaient en se recueillant devant le mausolée. Le père de Mathias connaissait ce chant et a chanté avec eux mais je ne sais plus du tout de quoi il s’agit.

 

Après, j’ai voulu aller voir le Kongôbu-ji 金剛峰寺, le temple des affaires religieuses mais il a fermé à 16 h et on est arrivé à 16h10…. J’en ai marre =o=

 

Nous avons alors continué notre programme pour aller voir un complexe de temples. Tous fermés encore une fois, mais au moins, on pouvait les voir. Voici une photo de ce qu’on voyait en chemin.

Et voici le Konpon Daitô 根本大塔, une pagode appartenant au complexe de temples Garan 伽藍qu’on voulait voir.

Sachez aussi que jusqu’en 1872, le Mont Kôya était interdit aux femmes !! Même si on n'a fait que le tiers de ce qu'on voulait faire étant donné que les temples qu'on voulait visiter ont fermé, nous avons passé une très bonne journée et le père de Mathias était vraiment à fond dedans. C'est ce qui m'a fait le plus plaisir ^__^

03/03/2007

Le château d'Osaka

Samedi 6 janvier 2007

 

Pour la première fois depuis mon arrivée, je suis allée voir le château d’Osaka, Osaka-jô, 大阪城en japonais. Il a été construit au XVIe siècle par Hideyoshi Toyotomi. En 1945, il a été détruit par les américains (comme ils sont chiants…. Ils ont détruits je ne sais combien de magnifiques châteaux et temples que j’ai visités) et c’est en 1997 que la reconstruction s’est achevée. Ce que j’ai vu n’est donc pas un château authentique mais il n’en demeure pas moins magnifique.

 

Je ne sais plus si j’en ai parlé mais il y a énormément de chats sauvages dans les rues. On peut en voir partout ! Le Japon est le pays des chats :3 Et avant d’arriver au château, j’ai vu un endroit où beaucoup de chats viennent se reposer. Mais les pauvres, rester dehors dans le froid de l’hiver ;___; J’ai de la peine pour eux ;o;

 

Voici sans plus tarder des photos du château.

J’ai mi du temps à comprendre mais tous les châteaux et temples ferment vers 16h30 ou 17h. Matou et moi sommes arrivés au château à 17h alors on a entendu une petite musique qui nous expliquait que le château fermait -__- Au Japon, lorsqu’une boutique (ou autre) ferme, il y a toujours la musique de « Ce n’est qu’un au revoir ». Donc, si vous voulez entrer dans un château ou temple, allez-y de bonne heure !! Ne vous faites pas avoir comme moi =o=

 

Nous avons attendu que la nuit tombe pour voir le château la nuit alors en attendant, nous sommes allés dans une boutique de souvenirs.

J’ai pu voir une jolie Hello Kitty géante à 2800 ¥ (18 €) et je me suis aussi achetée un T-shirt que je trouve trop chou !! Il est un peu grand pour moi mais je l’aime bien car il y a des boules de takoyaki (une autre spécialité d’Osaka) dessus et elles parlent avec l’Osaka-ben (l’accent à Osaka) !!!!

 

Alors, comme vous n’arrivez sans doute pas à lire sur le T-shirt à cause de la taille de la photo, voilà ce qui écrit :

 

La petite étiquette rouge au centre : Osaka

En grand dans le cercle : Okonoki yanen (le grand cercle, c’est le O de okonoki)

La bulle à droite : Yamerarehen kara, tomarahen, takoyaki Chips (= je n’arrête pas (de manger) les takoyaki Chips car je ne peux pas arrêter).

La bulle à gauche : Chau yaro ! Tomehen kara, yamerarehen no yaro ! (je ne comprends pas yaro avec l’Osaka-ben o__O mais en gros, c’est : C’est différent ! Je ne peux pas arrêter car je n’arrête pas)

 

Dans le langage courant, ça deviendrait (regardez bien la terminaison) :

-          Yamerarenai kara, tomaranai, takoyaki Chips.

-          Chigau (yaro ?) ! Tomenai kara, yamerarenai no (yaro ?)

 

Voilà pour le petit cours ^^ C’est seulement si on connaît les bases en jap qu’on peut comprendre, je pense. Désolée pour les autres.

 

Et pour finir, voici la photo du château la nuit. Floue, comme d’habitude lorsque le soir tombe….

 

Sinon, vous allez rire mais moi, ça ne m’a pas fait rire au début….

Je trouvais le château tellement beau que je n’ai pas regardé où je marchais.

Il faisait nuit et je marchais tout en regardant le château dans le froid de l’hiver. Matou était devant moi et admirait plutôt la ville illuminée le soir de l’autre côté de la rive. J’ai ensuite tourné ma tête pour regarder devant moi et là… PAF ! Je me suis prise une branche d’arbre sur le front ! J’ai eu hyper mal ! Ce n’était pas une branche toute fine mais elle était bien dure et grosse. Matou était plié en deux mais moi, j’avais mal car j’étais en train de saigner è___é !!! Voyez comment ça a cogné fort !!! è________é#### J’ai ensuite gardé une bosse pendant une semaine @_____@

 

Lorsque j’y repense ça ne me fait toujours pas rire mais je me sens stupide car j’avais crié un gros « AAOOUUUUH !!! » et je me suis recroquevillée comme un pauvre chaton.

Cependant... mon honneur a été sauvé car personne ne m’a vu à part Mathias…

Le monde est petit...

Jeudi 28 décembre 2006

 

Mon ami Frédérik que j’ai rencontré en cours d’initiation de japonais pendant ma 2ème année de DEUG est venu au Japon pour les vacances de Noël !! Il est venu dire bonjour à sa copine qui habite à Tôkyô. Par la même occasion, il est passé me voir à Osaka ^__^

 

J’étais très contente de le revoir et ça fait toujours bizarre de voir quelqu’un qu’on connaît au Japon. Pour se donner rendez-vous il m’a téléphoné et ça faisait trop bizarre car il parlait comme une fille XD A la fin de chaque phrase, il rajoutait la particule « Ne » en japonais qui veut dire « n’est-ce pas » en gros mais ça reste un langage assez féminin. Donc, ça m’a fait bien rire. Il m’a dit que c’était parce qu’il était trop influencé par sa copine ^^

 

Nous nous sommes donné rendez-vous à la gare d’Osaka où j’ai pu rencontrer sa copine Takako. Elle a étudié l’année dernière en France, donc, nous avons pu parler français. Après, nous sommes allés à Kôbe (pour la troisième fois pour moi) car il voulait me présenter des amies japonaises qu’il avait rencontrées l’année dernière. Ce sont toutes des japonaises qui parlent français car elles étaient venues à Strasbourg pour étudier l’année dernière.

Et bien, j’ai eu une agréable surprise !! Le monde est petit. Très petit. Je ne m’attendais vraiment pas à ce que je les connaisse toutes !!! O___O A part la petite amie de Frédérik, je connaissais les autres filles.

Yukiko : Une otaku que je n’avais jamais rencontrée mais nous avions échangé des mails avant mon départ pour le Japon.

Mio : Etait en cours de sociologie avec moi o___O

Mutsumi : Etait venue en cours de japonais l’année dernière et je m’étais assise à côté d’elle.

 

J’ai vraiment été contente de les revoir et ça m’a fait vraiment bizarre.

 

Nous sommes allés au resto ensemble pour manger des spécialités d’Osaka : l’okonomiyaki, お好み焼き.

 

C’est une sorte de crêpe faites à base d’omelette, de soba (nouilles), porcs, poissons séchés et d’autres ingrédients encore mais je n’ai cité que ceux que j’ai senti dans ma bouche ^^;; Elle est préparée sur une plaque chauffante appelé Teppan. Chaque table est également équipée de plaque chauffante. Après l’avoir préparé, on nous apporte notre okonomiyaki et c’est parti pour le partage et la dégustation !

Il existe différentes façons de préparer l’okonomiyaki et on peut mettre tout ce qu’on veut à l’intérieur car : okonomi お好みsignifie ce que j’aime et yaki 焼きveut dire grillé. (rien à voir mais j’ai enfin compris ce que veut dire Yakitate de Yakitate Ja-Pan !! (un manga) Je n’avais jamais pensé à chercher le sens avant T__T)

 

Après avoir bien mangé (enfin, j’avais encore super faim), nous sommes tous allés………. Faire quoi ? Un karaoké !!!! Et oui, j’adore les karaoké et je me suis bien amusée, une fois de plus. Frédérik était déchaîné.

[Lorsque j’aurai récupéré la vidéo, je te montrerai comment Freddie était à fond dedans, nouilleh XDDD]

Voici de gauche à droite, Matou (qui a l’air hypnotisé), Takako, Yukiko, Mio, Frédérik et Mutsumi. Et pour la dernière, une petite photo où je suis dessus pour vous prouver que j’y étais quand même ! [C’était en décembre, j’ai plus cette sale tête =__=]