07/12/2006

Histoire de vélo...

/! Ultra long ! Armez-vous de courage et surtout, de temps !! ^^;;

 

Et oui ! Que serait votre chère blogueuse sans post dans lequel elle râle ? Hein ? Comme vous vous en doutez, je vais râler ! Parce que ça fait longtemps, alors j’ai besoin de me déchaîner ! Muahaha ! Et vous êtes mes cibles chers lecteurs car Matou en a marre que je râle XD (je le fais pas tant que ça pourtant .___.)

Bref, le Japon… c’est très sympa. Sérieusement, je me plais beaucoup dans ce pays. Je suis émerveillée par la beauté des paysages, je fais de superbes rencontres et je n’ai jamais autant voyagé en deux mois. Ca me fait vraiment plaisir d’être à nouveau dans une classe car l’ambiance à la fac de Strasbourg (où même à la fac tout court), c’est vraiment pas ça. Enfin, même si on était à un effectif réduit en démo, à part quatre ou cinq étudiantes, l’ambiance était morte de chez morte. Et puis, faire la connaissance de pleins d’étudiants des quatre coins du monde, c’est une expérience géniale ! Vraiment, je me plais ici.

 

Mais voilà… le Japon, ce n’est pas le pays du rêve, de la joie où tout est harmonieux, où tout le monde il est gentil et où tout le monde il est beau. (Je suis en train de penser à l’émission sur la Japan-Mania qui a été diffusée en France il y a quelques semaines. Cf Le journal de Vincent ET je suis tout à fait d’accord avec ses dires)

 

Les japonais d’Osaka sont très sympas. Il paraît que ceux qui sont à Tôkyô sont froids. Je ne sais pas, c’est seulement ce que j’ai entendu. Mais bon, comme tout être humain, je les trouve vraiment très agaçants par moment. Il est clair que je ne comprends pas encore tout à leur « norme ». Ce qui leur est « normal » peut me paraître tout à fait étrange, voire saugrenu. Je n’ai pas d’exemple en tête maintenant mais c’est plutôt déstabilisant parfois. Des fois, je ne les comprends pas (mais alors pas du tout). Je me demande comment ils peuvent penser si différemment mais surtout… comment ils peuvent être aussi méchants… (?)

Ben oui, les japonais ne sont pas aussi gentils. Ce n’est pas parce qu’ils sont toujours aimables qu’ils le sont réellement. Et ce n’est pas parce que beaucoup d’entre eux passent leur temps à dire « sumimasen » qu’ils sont polis.

 

 

Je n’ai jamais été en vélo à Strasbourg alors je ne sais pas trop comment c’est de rouler en ville mais là où je suis, c’est parfois très énervant. Il n’y a pas vraiment de piste cyclable ici alors on roule parmi les mortels. Lorsque j’ai roulé pour la première fois en vélo (au Japon hein !), la première chose qui m’a sauté aux yeux est le fait que tous les piétons marchaient à gauche. En France, on marche partout sur le trottoir alors que là, tout le monde marche à la file indienne. C’est assez curieux à voir quand même ^^ Alors j’ai pensé que c’était pour nous, cyclistes, puisqu’il n’y a pas de pistes cyclables !! Mais voilà ! Quand déjà il n’y a pas de pistes cyclables, n’est-il pas normal de se pousser un peu quand on voit quelqu’un arriver en vélo ? Et surtout quand le trottoir est déjà petit ? Il m’est déjà arrivé d’être à vélo sur un « petit » trottoir. C’était une pente et je descendais à vive allure. En face de moi se trouvaient une bande de 4 amis. Ils arrivaient en sens inverse donc à priori, ils me voyaient arriver ! Les quatre personnes prenaient toute la largeur du trottoir donc à priori, je ne pouvais pas rouler sur eux ! J’ai freiné un petit peu. Dans ma tête, il devait y en avoir au moins un qui aurait dû se mettre à l’arrière pour que je puisse passer ; parce que selon mon cerveau, c’est logique puisque c’est EUX qui bloquaient le passage. Et ben non ! J’ai dû m’arrêter et attendre qu’ils passent pour continuer mon bonhomme de chemin !

Il m’est arrivé une chose similaire sauf que c’était pire car je ne m’étais pas arrêtée à temps et juste au moment où je suis passée, la fille a fait un grand mouvement de bras, ce qui m’a caché la vue et ce qui a fait que j’ai failli tomber sur la route.

 

De plus sur les trottoirs, il y a une sorte de long tunnel. Ce qui rétrécit le trottoir, alors c’est assez dangereux de rouler lorsqu’ il est déjà étroit. Je ne sais pas à quoi ça sert mais c’est peut-être pour la pluie car il y a peu de bouche d’égout. Pourquoi je parle de ça ? Parce qu’un japonais a aussi failli me faire tomber dedans. D’après la photo, ça n’a pas l’air très profond comme ça mais je vous assure que si vous tombez, c’est gros bobo garanti ! C’est très dangereux et le soir, il est parfois difficile de les voir surtout pendant un virage. Ma voisine de chambre est tombée dedans par mégarde, un soir, et elle est allée direct à l’hôpital. Elle s’en est sortie avec pleins de bobos et une attelle au doigt qu’elle devra garder pendant un mois.

 

 

Voici une autre expérience, celle de Matou. Il est difficile de le raconter par écrit. Mais un jour, il devait passer sous une sorte de pont (en vélo). Comme il n’y avait de la place que pour une personne sur le trottoir et qu’il y avait un homme en face de lui, il s’est arrêté pour le laisser passer. Il n’avait pas le choix sinon il allait se prendre le pont dans la tronche. Ben le monsieur l’a regardé d’un air méprisable pour je ne sais quelle raison.

 

 

Autre expérience de vélo et sans doute la plus choquante… c’est l’Histoire de Niko.

Sous un beau ciel d’automne, Niko descendait une pente à vive allure sur son beau destrier en ferraille. Soudain, un japonais a débarqué d’un buisson de nulle part et s’est posé au beau milieu du trottoir en fixant le beau ciel ensoleillé. Niko klaxonnait de maintes fois mais le japonais continuait à regarder le ciel tout en se retournant de temps en temps pour savoir d’où provenait ce satané bruit incessant. En un millième de seconde, Niko voyait trois possibilités s’offrir à lui. La première était d’aller à gauche, sur la route, tout en étant conscient qu’il se ferait écrabouiller par les voitures. La deuxième était de foncer sur le piéton. Mais cela aurait fait de lui un meurtrier. Et la troisième…. Aller à droite et se manger le buisson. Niko connaissait les risques qu’il allait encourir en allant à droite, à savoir…. pleins de bobos partout mais c’est pourtant la solution qu’il a prise en un demi dixième de seconde (plus rapide qu’Action Man).

 

Vous avez bien écouté l’histoire, alors maintenant …  Quizz Time ! Choississez la bonne réponse ! Vous n’avez pas droit au 50/50, ni à un appel à un ami et pas d’aide du public ! è__é [pas d’argent non plus]

 

D’après l’Histoire de Niko si bien racontée par Tsuki, quelle est la réaction du japonais ?

A/ Il va aider Niko

B/ Il demande « pardon » à Niko

C/ Il le regarde de haut et le traite de « gaijin ! » (soit « étranger ! » en français)

D/ Il continue à regarder le ciel et laisse Niko gémir

 

10 secondes pour répondre…. *tic tac tic tac….*

 

 

………………………………………………………………….

……………

 

 

La bonne réponse est : (j’ai mis en blanc alors il faut passer avec la souris pour lire :p)

-> C/ Il le regarde de haut et le traite de « gaijin ! » (soit « étranger ! » en français)

 

Cé ti pas sympa, ça ? J’ai vraiment halluciné. Non, je pensais à tout sauf ça. Et oui, si certains japonais sont en « extase » en voyant des étrangers, d’autres sont racistes à l’extrême. Il ne faut pas croire que tous les japonais sont fans des étrangers car c’est souvent ce que j’entends. Les japonais sont très conservateurs et pour preuve, il est très difficile d’obtenir la nationalité japonaise si vous n’avez pas de sang japonais en vous. Et puis même, travailler au Japon n’est pas une chose si facile. Il ne suffit pas de savoir parler japonais. Une licence ou encore un master de japonais obtenu en France ne vous servirait à rien :p Je ne l’invente pas, même les profs de jap de l’année dernière nous l’ont dit.

 

Pour finir, voici une autre expérience de vélo assez……. douloureuse. J’étais à vélo pour aller à la fac et devant moi, un autre garçon pédalait. C’était étrange, j’avais un mauvais pressentiment…. Quelqu’un allait se daller, c’était certain ! Le garçon qui était devant moi semblait inattentif. Au moment où je m’y attendais le moins, le garçon a foncé droit vers un tas de vélos garés et s’est violemment écrasé contre le sol. Une dame arrivait à vélo en sens inverse et a esquissé un sourire. Je n’ai pas compris ce sourire. J’étais catastrophée. Le garçon n’arrivait pas à relever son vélo, je l’ai fait pour lui. Il avait le doigt en sang et tremblait trop bizarrement. Ses tremblements m’ont fait peur O___O Je lui ai donné mon paquet de mouchoir et la dame qui a sourit lui a donné un pansement. Quand j’étais sûre qu’il allait mieux, je suis allée en cours.

 

Alors voilà, les accidents de vélo n’arrivent pas qu’aux gaijin ! D’ailleurs, j’ai remarqué que les japonais étaient dangereux à vélo ! Ils roulent à une vitesse hallucinante ! Parfois, des japonais passent perpendiculairement à moi (comment on dit ça en français sans faire de maths ?) et je suis O_________O car si je ne freine pas brusquement, je me prends le vélo et on est deux par terre. C’est toujours à moi de freiner. Eux, ils foncent et ne font pas gaffe aux autres. Ils devraient faire plus attention à ce qu’il y a autour d’eux quand même. C’est pas pour rien qu’il y ait même des priorités pour vélo par terre :o

 

Voilà, voilà… je n’ai pas râlé tant que ça… si ? Y a pas des « fais chi*r » ou des « WTF » partout. Il n’y a pas vraiment eu de plaintes mais plutôt des constatations…… non ? ……….. Bon ok, j’ai râlé mais c’était pas trop constructif finalement…. =_______= Tant pis, je le poste quand même *clic*

Commentaires

les velos japonais C'est clair que ce pays a à la fois des avantages et des inconvenients, mais je pensais quadn même pas qu'sil étaient aussi...mechants....Tout le monde pense que les français sont mal elevés mais c'est rien en comparaison. Rassure-toi tu as raison de te plaindre...

Écrit par : lulith | 07/12/2006

Eh bien, ça fait peur! En fait les japonais sont pas plus sympas que les français! Terrible! Où va le monde?! Le vélo c'est aussi dangereux à Stras, vu le nombre de gens que j'ai déjà vu se vautrer sur les rails du tram!!!

Écrit par : Blaze | 09/12/2006

Les commentaires sont fermés.